Atlas de friches des vallées de l’Oise

Un atlas pourquoi faire ?

Dans des territoires comme les vallées de l’Oise et plus généralement dans l’ensemble de la Région des Hauts-de-France, de nombreuses friches existent, principalement des friches industrielles très souvent polluées.
Leur reconquête constitue un enjeu majeur d’aménagement des territoires pour répondre aux enjeux croisés de maîtrise de l’étalement urbain, de revitalisation urbaine et de moindre consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers.
Pour pouvoir être mobilisées, ces friches doivent d’abord être identifiées. Leurs potentialités, contraintes et besoins auxquels elles peuvent répondre doivent également être analysés.C’est à ces objectifs que tente de répondre l’Atlas des friches d’activités réalisé par l’Agence d’urbanisme Oise-les-Vallées, à travers 3 étapes :

  • recensement de l’ensemble des friches et élaboration d’une fiche de présentation synthétique où apparaissent pour chacune des informations sélectionnées ;
  • évaluation du potentiel de mutabilité de chaque friche pour repérer rapidement celles qui présentent le plus d’enjeux ;
  • détermination des orientations les plus compatibles et à privilégier.

Cet Atlas a vocation à alimenter le site collaboratif Cartofriches du Cerema qui recense les friches industrielles sur l’ensemble du territoire national. Cependant cette première analyse des sites en friches dans les vallées de l’Oise est surtout destinée à mobiliser l’ensemble des partenaires potentiels et alimenter leur réflexion afin d’initier une dynamique autour de cette question.

Des friches d’activité vacantes depuis au moins 5 ans et d’une superficie d’au moins 300m²

L’Agence d’urbanisme Oise-les-Vallées a choisi de travailler à partir des fichiers fonciers pour localiser les friches d’activité vacantes depuis au moins 5 ans et d’une superficie d’au moins 300 m². Cet atlas se veut exhaustif, cependant la méthode de recensement par les fichiers fonciers peut être imparfaite ; la connaissance du terrain permet donc de le compléter au besoin.
La géolocalisation précise des sites permet de déterminer la présence de contraintes environnementales telles que la localisation en zones soit de PPRI (inondable), humide, Natura 2000, ZNIEFF 1 ou 2 notamment, voire plusieurs de ces contraintes simultanées. Le zonage de PLU du site donne également une indication pour sa vocation future.

Estimation du potentiel de mutabilité

Dans cet atlas, le potentiel de mutabilité est estimé à travers un indice, calculé après pondération des données préalablement renseignées sur chaque friche :

  • pondération négative pour les contraintes,
  • positive pour les éventuels atouts.

Plus le résultat de l’indice est proche de 100 %, plus la réhabilitation du site devrait être aisée, le site étant soumis à moins de contraintes et/ou répondant à davantage d’enjeux économiques ou urbains.
Le calcul de cet indice permet également de déduire une ou deux orientations privilégiées parmi celles-ci :

  • projet urbain, à dominante habitat (logements, équipements publics, etc.) mais pouvant intégrer des entreprises présentes dans le secteur tertiaire (services, commerces) ;
  • développement économique (industrie principalement) ;
  • “ verdissement ” : évolution agro-environnementale, mise en valeur paysagère, renaturation, phyto-remédiation ou projet d’énergie renouvelable.

Enfin, si l’évaluation de l’intérêt et du volontarisme pour la friche (en termes de logement et en termes d’emplois) reste subjective, elle s’appuie sur une connaissance locale approfondie (élus locaux, presse, etc.).

Atlas disponibles

Afin d’avoir une vision d’ensemble des friches d’activité  sur le territoire des vallées de l’Oise, l’analyse de l’Agence d’urbanisme est menée par intercommunalité.

Ainsi cet Atlas est disponible pour le territoire :

  • de l’Agglomération de la Région de Compiègne (et en particulier sur les communes de l’ex CC de la Basse Automne)
  • du Syndicat Mixte du Bassin Creillois et des Vallées Bréthoise
  • de la Communauté de communes de la Plaine d’Estrées.

Pour découvrir ces atlas, merci de vous rapprocher de nos services (information@oiselavallee.org)

Pour aller plus loin

Dans le cadre d’un stage au sein de l’Agence d’urbanisme effectué à l’été 2021 par une étudiante en magistère Aménagement à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne , une étude complémentaire a été menée concernant les friches identifiées sur le territoire du Syndicat Mixte du Bassin Creillois et des Vallées Bréthoise, pour la plupart desquelles des suggestions d’aménagement ont été proposées.