SIG et bases de données

Créé en 1996, le Système d’information géographique baptisé SIGOVal’ (Système d’Information de Oise-les-Vallées) permet de mieux répondre aux problématiques liées à l’aménagement du territoire à travers de nombreuses thématiques (urbanisme, économie, projet urbain, environnement habitat, foncier, transport). Complètement intégrées dans le SIG, les bases de données statistiques, mises à jour régulièrement, peuvent être géo-localisées à différentes échelles géographiques.

Consulter ici la liste des bases de données suivies par l’Agence.

Actuellement, ce sont deux géomaticiens qui manipulent ces données pour les mettre en cartes, sous forme de graphiques, en schémas ou pour créer de l’information géographique.

De SIGOVal’ à webSIGoval

Afin de partager cette capitalisation de données et ses traitements avec l’ensemble de ses partenaires, SIGOVal’ s’est enrichi en 2020 d’un websig appelé webSIGoval.

Pour le moment, ce nouvel outil de mise à disposition des données capitalisées et traitées par Oise-les-Vallées est accessible à tous via :

  • une carte interactive (ici) réalisée dans le cadre du projet INTERREG STAR2Cs
  • un tableau de bord statistique « Les Chiffres clés des vallées » (ici).

A terme, c’est un véritable portail de connaissance des vallées de l’Oise accessible à tous les partenaires de l’Agence d’urbanisme qui verra le jour, faisant du webSIGoval un véritable observatoire multi-thématique interactif.

SIGOVal’ et réseau

Le SIGOVal’ s’insère dans le partenariat et la mutualisation à la fois des données géographiques, des méthodes de géolocalisation ou de traitement de l’information. Dans cette optique, Oise-les-Vallées est partenaire de Géo2France (réseau régional de mutualisation de l’information géographique). Grâce également au réseau de la FNAU, les géomaticiens de Oise-les-Vallées participent à des réunions techniques sur des outils et méthodes de traitements de l’information et des bases de données. L’ensemble de ces rencontres permet d’enrichir la gestion et l’usage du SIGOVal’.