Protocole Gare coeur d’Agglo

Un protocole pourquoi faire ?

Depuis 2009, les villes de Creil et de Nogent-sur-Oise, la Communauté de l’Agglomération Creilloise, le Conseil Régional de Picardie, le Conseil Général de l’Oise, Réseau Ferré de France (devenu SNCF réseau), SNCF et le Syndicat Mixte des Transports Collectifs de l’Oise  ont signé le protocole « Gare Coeur d’Agglo » visant à faire émerger un projet urbain fort autour de la gare de Creil.

Cette ambition traduit à la fois la volonté de valoriser l’étoile ferroviaire de Creil et d’anticiper la liaison Roissy Picardie qui mettra d’une part l’agglomération creilloise à 20 minutes en train du pôle de Roissy, l’agglomération de Compiègne à 48 minutes, et qui positionnera Creil et Amiens sur le réseau à grande vitesse français, d’autre part.

Quel rôle pour Oise-la-Vallée ?

Dès l’origine, compte-tenu des nombreux partenaires impliqués, l’Agence d’urbanisme de la vallée de l’Oise accompagne les collectivités dans un rôle de coordination et d’animation, pour faire de ce protocole un lieu d’échange et de mutualisation.

Parallèlement, Oise-la-Vallée met toute son expertise d’Agence d’urbanisme au service de cette démarche pour notamment alimenter les réflexions. C’est ainsi que deux études ont été réalisées par l’Agence (De la gare au projet urbain. Analyse de la gouvernance ; La problématique du franchissement des emprises ferroviaires) et qu’un voyage d’étude a été organisé à Mulhouse et Bâle en mai 2013 (pour tout savoir sur ce voyage, cliquez ici)

 

Vers la naissance d’un plan guide

Depuis la signature du « protocole gare cœur d’agglomération » en décembre 2009, de nombreux signataires ont évolué et changé de nom, mais leurs successeurs restent les partenaires clés de l’urbanisme et de la mobilité.

Le projet a pour objet la définition « d’un pôle urbain dense autour de la gare Creil-Nogent sur 270 hectares à même de répondre au bassin de vie de plus de 160 000 habitants, en termes de transport, de logement et d’aménagement mais aussi dans les domaines de l’emploi, des loisirs, de la culture, de la formation, des commerces et des services. »

Un programme fonctionnel a imposé d’intégrer une gare double-face et sa mise en accessibilité PMR, du commerce, du logement et des bureaux et enfin de positionner le futur pôle d’échanges multimodal. Il est enfin proposé une vision qui soit cohérente avec les projets en cours de réalisation ou d’élaboration.

La première phase qui s’est achevée début 2011 a consisté à fixer la gouvernance du projet et le processus par lequel le plan guide a été élaboré. Cette phase a abouti au recrutement en mai 2011 du cabinet Algoé, assistance à maîtrise d’ouvrage, missionné pour recruter l’équipe d’architectes urbanistes.

En 2014, l’agence Nicolas Michelin & associés a remis une première version du plan guide.

En 2015, « un premier COmité STRATégique (COSTRAT) a intégré le centre-ville de Nogent-sur-Oise, validé un phasage du projet, un schéma de gouvernance et autorisé la mise en place d’un Projet d’Intérêt Majeur (PIM). Lancement de la concertation publique du 23 février au 30 mai 2015 »19.

En 2016, « en février le COSTRAT n°3 a validé le scénario de la gare-passerelle et le principe d’une Zone d’Aménagement Différé (ZAD).

En juin, le COSTRAT n°4 a pris acte de l’étude de libération/reconstitution ferroviaires et a émis un avis sur l’étude de réceptivité pour le parking Effia. La Maison du Projet a été ouverte en août et le bilan de la concertation a été tiré en septembre. La version 2 du plan-guide a été lancé ainsi que les études préliminaires de la Gare-Passerelle sur le scénario de synthèse à l’automne »20.

Une assistance à maitrise d’ouvrage a été retenue (la SCET) pour aider les collectivités à poursuivre la démarche Gare Cœur d’Agglo, et à rendre opérationnelle la passerelle ferroviaire et urbaine.

La finalisation de la version 2 du plan-guide n’a pas été complément réalisée mais la préparation des premières opérations (acquisitions foncières, organisation de la maîtrise d’ouvrage, recherche des premiers investisseurs) et la réalisation de passerelle ont été prises en compte.

Complément d’informations sur gca.creilsudoise.fr